Loi du 10 janvier 1876 qui accorde la naturalisation à M. Jean-François-Alexandre Merot, cultivateur et aubergiste à Rodange.


Retour
haut de page